2015 baisse de la natalité

Publié le par Stef

2015 baisse de la natalité

Lorsque je pense au Bouddhisme, je me dis que la réincarnation telle qu'ils l'entendent n'est pas possible pensant que l'âme n'existe pas.

En prenant le mot "réincarné" en étudiant son étymologie, je m’aperçois qu'il n'est finalement pas si ésotérique que ça...

re = de nouveau

in = dans

Carne = viande (chair)

Parlons de votre naissance.

Au départ vous étiez un petit spermatozoïde. Si le spermatozoïde ne féconde pas, il meurt. Il se transformera avec l'ovule en un être complexe. Le but est d'arriver à grandir et à devenir autonome pour vivre sur la terre. L'ovule est donc une des portes d'entrée de notre planète terre ! C'est donc logique ! Vous avez couru pour devenir terrien !

Vous voilà en cours de fabrication. Composé au départ de quelques cellules vous grossissez.

C'est là que ça se complique. Vous ne pouvez pas grandir sans recycler des éléments provenant de l'alimentation que vous fournit votre maman par le cordon ombilicale.

Votre chair (carne) se compose donc d'autres élément qui avaient déjà existé.

Il est donc logique de dire que les chairs et matières que votre maman absorbe formeront votre propre chair.

Pour ce qui est de l'eau que vous accumulez petit à petit dans votre corps, les dinosaures la buvaient avant. L'eau du ciel est composée d'eaux évaporées : de corps décédés, de transpiration, d'urines, de larmes... Vous êtes des pieds à la tête composé de recyclage d'anciennes vies végétales, animales et HUMAINES.

Logique tout ça non ?

Ok, je continue.

Voila le moment venu. Allez hop, le corps de la maman dit qu'il faut que vous sortiez.

Mission réussie !!!

Bravo ! Vous le petit spermatozoïde, êtes devenu grâce au recyclage des vies précédentes un terrien à part entière ! Vous êtes bel et bien revenu dans un corps comme dit le mot :

Ré-in-carné !

Moment privilégié, le regard protecteur de votre maman, une tétée bien méritée et plus les jours avancent plus il y a de choses sympas à découvrir. Comme vous n'êtes qu'un bébé, vous tétez souvent et votre maman est toujours présente pour vous endormir contre elle en toute confiance.

Les mois passent.........

Quelqu'un arrive, vous attrape, vous coupe les testicules et les dents à vif.

Manque de pot pour vous, la porte était celle de l'enfer ; cette fois vous êtes né cochon parmi les humains...

.................................................................................................................................

La prochaine fois que vous mangez un morceau de viande issu de l'innocence, pensez bien que vous auriez pu être lui !

Publié dans société, enfants

Commenter cet article

Nanou Nîm'house 28/01/2016 07:56

Nous sommes tous ré- in- carnés!
Je viens de voir à l'instant une vidéo sur le sort des poussins qui, a peine les yeux ouverts partent sur les tapis... Apres le tri, c'est 40 jours d'engraissement pour certains ....ou la broyeuse pour d'autres..... Ah eh oui Amarillo.... La cruelle destinée selon comment on voit le jour sur cette terre...... Il est toujours bon de le rappeller. Merci!

Stef 28/01/2016 16:37

Oui c'est injuste...innommable. Venus sur terre pour servir comme de vulgaires objet.....
Malgré la loi L214 nous entendons toujours parler de "produits" et non d'êtres sensibles. Merci à toi Nanou