LES FETES DE FIN D'ANNEE, L'ENFER DES ANIMAUX S'INTENSIFIE !

Publié le par Stef

Pensez à fabriquer vos cartes de voeux ;-)

Pensez à fabriquer vos cartes de voeux ;-)

Elles avancent à grands pas ! LES FETES DE FIN D'ANNEE !

Les gens seuls

Quoi de mieux pour les humains que les fêtes, pour se rappeler leur solitudes. 

Un vendeur de pizza me dit un jour qu'il avait été choqué par le nombre de pizzas vendues, mais ce soir là pour des personnes seules.

Saviez-vous que ce jours de fête beaucoup de gens seuls se payent une pizza pour la manger à la maison ? Je n'aborderai pas ici les gens qui n'ont rien, même pas de quoi se loger, car tout ce que je pourrais dire sur les fêtes sera d'une terrible indécence.

J'en profite ici pour remercier et féliciter ces fabuleux militants de la cause animale, étalant leur bienveillance toute l'année pour s'occuper des sans domicile fixe, ne se contentant pas de leur donner des vêtements ou de la nourriture, mais aussi de l'écoute et de l'affection.

Des crédits à tire larigot pour "contenter" "faire plaisir" "gâter"...

De tous mes souvenirs, le meilleur Noël que j'ai passé, hormis ceux ou les yeux des enfants brillent, était celui des cadeaux fabriqués. Je m'explique : L'un des membres de ma famille, a eu la géniale, fabuleuse idée de nous annoncer : " cette année, pas de cadeaux achetés ! On fabrique !" Vous ne pourrez jamais imaginer les éclats de rire en ouvrant les cadeaux ! 

Entre les colliers de pâtes et le cendrier en terre pour mes parents, j'ai eu, pour ma part eu le droit à un magnifique protège boite de kleenex en crochets pour mettre sur la plage arrière de ma voiture. Un des enfants me dit alors : "tu sais ça fait longtemps que maman l'avait commencé, il n'était pas pour toi au départ" La maman en question s'est empressée de m'indiquer que ce magnifique protège boite de distribution de kleenex n'aurait jamais été fini, si cela n'avait pas été pour me faire un très original cadeau !

Pour ma part, certains de mes présents fabriqués ont été des ours en fausse fourrure de girafe avec rajout d'un bonnet et de dreadlocks en laine pour représenter un ours africain. Un autre était en fausse peau de cougar avec une écharpe et bonnet aux motifs anglais pour représenter un ours "so chic".

Oh que oui, ce noël était, et de loin le meilleur vécu dans mes souvenirs. L'investissement était finalement "du temps offert à penser aux personnes".

Je me demande combien de personnes s'endettent et se font du "mal" pour faire du "bien" aux autres. J'ai pu déjà constater bien des folies de certaines personnes, pour que, en définitive, la personne gâtée ne se doute pas un seul instant à quel point ce présent coûta cher en sacrifices.

Rajoutons maintenant les impacts de pollutions pour ces fameuses fêtes... Fabrication des jouets et des cadeaux. Fabrication des décorations...Mais aussi la fabrication de tous ces journaux vitrines pour que les enfants fassent leur "liste". Les emballages, les expéditions donc les carburants utilisés... Je ne développerai même pas sur les conditions de ces petits enfants exploités pour fabriquer tous ces objets, programmés pour être rapidement obsolètes...

Combien en pourcentage de satisfaction par rapport au kg de pollutions qui nous retombera sur le coin de la figure tôt ou tard ? Rien que ça c'est déjà fort dommage. Les cadeaux sont, sans que nous ne nous en rendions compte, bien plus chers en conséquence que ce que nous imaginons... J'exagère ? Eh bien regardez les jouets de l'année précédente jetés sur les trottoirs et tous ces emballages. Les poubelles ne débordent plus, elles dégueulent !

Un repas bien convivial 

La pire chose, les plus insoutenable pour moi comme beaucoup de personnes, sont ces fameux "repas" de fin d'année...

Ces fêtes sont les pires périodes pour les bêtes. Chaque fois que je vois une table avec des animaux au milieu, je n'ai que deux mots en tête : "ci gît".

Et oui, alors que certains  voient des "trucs" des "bonnes choses" à "manger", je ne vois que toutes les souffrances que ces êtres ont vécu.

Porcs, moutons, boeufs....Toutes ces images, toutes ces vidéos, tous ces cris et ces essais de fuites mais toujours et encore rattrapés par le couteau de leurs bourreaux dans des mares de sang...

Foie gras, plus précisément stéatose hépatique : Les oies maintenues de force, blessées, gavées pendant plusieurs mois pour finir égorgées et découpées pour piquer leur organe malade...

Oeufs et poulets : tri des poussins passés vivants au broyeur,  écrasés, gazés ou étouffés dans des sacs poubelle, et poules dans des états lamentables

Saumon et "fruits de mer": Le poisson agonisant à l'air tordant son corps, les crabes et langoustes mis dans l'eau bouillante vivants... et tant et tant d'horreurs...

Les souffrances et morts des animaux,  sont de moins en moins cachées par les médias.

Ces derniers sont bien obligés de suivre les actualités dévoilées par les associations, en particulier l'associations L214, avec quelques échantillons d'images, nous montrent une infime partie de ce qui se passe dans les abattoirs ou élevages.

Tous les vegans le savent, ils est bien difficile de partager une table recouverte de morceaux de cadavres. Le vegan sait tout ce qui s'est passé avant l'arrivée dans les assiettes et garde toujours à l'esprit que la personne qui achète est complice de toutes ces horreurs...pour ma part, mais je n'avancerai que moi sur ce point, celui qui achète n'est pas complice mais responsable.

Après des penses bien tendues, ils n'est pas rare de constater tous ces "restes" qui partent à la poubelle... un espèce de charnier citadin géant.

Comment "fêter" 

Alors que tous les amis des animaux vont souffrir pour eux, dites vous bien que si vous êtes omnivores et que vous entendez "bon appétit" , cela risque seulement d'être que de la pure..."politesse". 

Pour ma part, ce sera nourriture vegan, comme ce magnifique déjeuner de Noël de l'année dernière, entourée de deux fabuleuses militantes chères à mon coeur. 

Au menu : Boudin vegan et oignons confits, purée de pommes de terre fraîche huile d'olive et crème de soja aux épices, légumes sautés,  tranches de seitan etc..... pour digérer tout ça,  une bonne balade militante ! Je la fais courte nous avons bien travaillé ce jour là...eh oui, tous les militants savent que la protection animale est un travail à plein temps... même un 25 décembre.

Pour les cadeaux :

Mes cadeaux seront des achats sur des sites de protection animale, en priorité bien entendu sur la boutique L214, mais aussi des cadeaux fabriqués avec mes petites mains.

En conclusion

Ces macabres "fêtes", ne sont que des abattages à outrance dans cet enfer pour nos amis.

Courage à tous les vegan pour cette mauvaise période Pour garder le moral, dites-vous que nous étions juste des vegan seuls, mais maintenant, les scientifiques nous rejoignent  !.

Commenter cet article

Marie 13/11/2016 15:45

Tout me touche beaucoup, sans parler de notre solitude ce jour là parce qu'on ne peut tout simplement plus participer à ce carnage même en simple spectateur et qu'on se retrouve alors en rupture familiale

elisabeth 13/11/2016 13:13

Bravo! Comme je suis d'accord! merci pour ces dessins et ces lignes!

Stef 13/11/2016 15:52

Nous savons que les fêtes de fin d'année comme elles le sont actuellement, n'est pas une fatalité.
A nous de démontrer qu'il existe autre chose. Un peu d'originalité, de l'huile de coude, le respect de la vie... je pense que c'est ainsi que nous pourrons retrouver ou trouver une vraie magie. Donner du bonheur et du plaisir est un extraordinaire militantisme.
N'hésite pas à partager tes idées pour la préparation de ces fêtes, ça peut donner des idées à d'autres personnes ;-)
Merci Elisabeth pour ton message.
Stef